AccueilGroupesS'enregistrerConnexion




 

Partagez | 
 

 Tanja Šimić

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage

MessageSujet: Tanja Šimić   Mar 1 Mar 2016 - 18:14

Tanja Šimić
OC - Ilya Kuvshinov

Race : Fantôme
Sexe : Femme
Date & lieu de naissance : Split |
Âge d'apparence : 30 ans
Pêché capital : Luxuria
Orientation sexuelle : Bi-curieuse

Pouvoir : Empathie. Tanja ressent profondément les péchés des âmes qui l'entourent au point d'en mimer les conduites. C'est un phénomène dont elle connait l'existence mais qui s'impose le plus souvent sans qu'elle ne s'en rende compte ni surtout, qu'elle ne puisse lutter.
Caractère

At vero eos et accusamus et iusto odio dignissimos ducimus, qui blanditiis praesentium voluptatum deleniti atque corrupti, quos dolores et quas molestias excepturi sint, obcaecati cupiditate non provident, similique sunt in culpa, qui officia deserunt mollitia animi, id est laborum et dolorum fuga. Et harum quidem rerum facilis est et expedita distinctio. Nam libero tempore, cum soluta nobis est eligendi optio, cumque nihil impedit, quo minus id, quod maxime placeat, facere possimus, omnis voluptas assumenda est, omnis dolor repellendus. Temporibus autem quibusdam et aut officiis debitis aut rerum necessitatibus saepe eveniet, ut et voluptates repudiandae sint et molestiae non recusandae. Itaque earum rerum hic tenetur a sapiente delectus, ut aut reiciendis voluptatibus maiores alias consequatur aut perferendis doloribus asperiores repellat.
10 lignes minimum.

Physique

Carnation : Blanche
Taille : 176 cm
Corpulence : Maigre
Cheveux :  Jais coiffés en carré plongeant.
Yeux :  Bleus
Signe(s) distinctif(s) : Plaies à l'arme blanche - flanc droit, fosse iliaque droite et fosse lombaire droite. Ne saignent plus, ne suintent plus, mais laissent de fines crevasses longilignes et rougeâtres qu'on imagine s'invaginer vers ses entrailles.


Je suis née...

Zagreb, une nuit de janvier. L'hôpital n'était pas reluisant, certainement pas dans le genre qu'on imagine à la pointe de la technologie. Plutôt celui qui tient tant bien que mal le ressac géopolitique de la région en essayant de ne pas régurgiter ses patients à la moindre secousse. Le personnel était investi, manquait seulement les moyens, et un peu de ménage histoire de faire propre. On s'agitait à la maternité, deux césariennes dans la nuit, ce n'était pas la routine pour cet hôpital de la banlieue de Split. Non, certainement pas, car il voyait naître au milieu des étoiles glacées de l'hiver la petite Tanja, l’héroïne de notre histoire. Ce n'est pas rien, hein ?

Les étoiles ne devaient malheureusement pas être alignées, ou quelque chose du genre. Un corbeau a dû passer de guingois dans le ciel au moment où elle s'est présentée en siège, le genre de mauvais augure d'une pythie maligne. Bref, c'était déjà mal parti avant même que sa petite frimousse n'émerge toute fripée des tripes sanguinolentes de sa mère. Oh, rassurez vous, celle-ci s'en tira très bien, et sa fine cicatrice au bas ventre ne l'empêcha même pas de continuer sa vie dissolue, d'hommes en hommes, de claques en cloque. De clopes en cancer – mais ça c'est une autre histoire qui se termine bien après la nôtre. Non, revenons en à Tanja voulez-vous. Son père ? Si vous y tenez, le grand brun là-bas, ou peut-être le médecin, non, le garagiste. Mouais, il doit être grand vu la taille de la gamine maintenant. En tout cas c'était pas le bon dieu.

Déjà petite on aurait pu se douter que ça finirait mal. Merde, je spoile.

Il faut dire que sa mère délaissait son éducation et celle de son frère aîné. Trop occupée à forniquer dans la seule pièce de leur appartement miteux, parfois pour de l'argent, le plus souvent pour de la drogue ou des services – ou simplement par pur plaisir. Tanja passait le plus clair de son temps dehors, à la garde pour enfant, dans les squares, avec son frère, sans son frère. Plus elle grandissait, moins elle passait de temps au domicile de sa mère, mais moins elle la voyait et plus elle suivait son chemin. Inéluctable destin tragique, ou seulement pathétique, à l'appréciation du lecteur.

Le sordide de leur vie n'avait d'égal que la liberté toute éphémère dans laquelle les enfants Šimić semblaient évoluer. Une vie d'errance, de survie, de bonheurs instantanés. Ils fermaient les yeux avec plus ou moins de réussite sur les activités indécentes de leur mère et tandis que le garçon en grandissant se tournait vers le brigandage et les petits délits à répétition, la fille tombait dans le consumérisme illicite. Les cigarettes piquées à droite ou à gauche furent vite remplacées par le chanvre, qui lui même céda sa place vers la fin de l'adolescence aux seringues. La boucle était bouclée.

Et puis je suis morte.

Les sonneries incessantes se mêlent au souvenir des sirènes, flicards, toubibs, peut-être des pompiers. Ils devaient être nombreux, ah, ça, c'est sûr je pissais le sang. Une mare sur les draps, je pensais pas que ça giclerait autant – c'est fou ce que ça peut saloper le linge, du sang. Mon sang. Merde, une si belle soirée.

Je dois pas être morte, j'ai trop mal pour ça. Et puis j'entends encore des bruits de pas qui s'agitent dans le couloir. Ils ont pas l'air si pressés que ça, c'est que je vais bien, ou qu'il n'y a plus rien à faire. Je ne sens plus mes jambes mais j'ai un mal de chienne ; le genre qui vous brûle les tripes et qui rend chaque respiration impossible. Pour ça j'ai pas à m'en faire, je crois qu'on m'a foutu un putain de tuyau dans les bronches, c'est ça, je reconnais : le même bruit que dans les films. Là c'est le moment où on me donne de la morphine, hein les gars ? Je douille.

Yvan, fils de pute.

J'espère que tu t'es fait serrer, j'espère qu'ils vont t'en faire baver au poste. Et j'espère surtout que ton enfoiré de boss te laissera moisir en prison. Goutte la sodomie pour une fois, merde, non, pour toute la vie ouais ! Tu m'as bien eue sur ce coup, je m'y attendais pas, t'es un vrai sadique je te l'accorde. Pas une de ces fiottes avec lesquelles je t'ai si souvent trompé. Mais qu'est-ce que tu veux hein, je suis comme ça, on se refait pas. Et puis allez, combien de tes putes tu t'es envoyé dans mon dos hein ? La nouvelle, quelle âge elle avait déjà, son nom... Ah putain j'ai mal.

Je pensais me faire un mec rapide, comme d'habitude. Qui aurait pu croire que c'était ton plan ce coup-ci ? Faut dire que tu es resté bien sage pendant que je me faisais prendre, tu matais sale pervers. J'aurais dû te sentir venir, ce mec là était louche, il avait une gueule de traviole, une gueule d'homme de main. Mais ça je l'ai compris que quand il s'est arrêté après avoir jouis pour m'en cogner une et que t'es sorti de nulle part avec un sourire de dément. Putain il m'a presque étranglée pendant que tu me plantais une dernière fois, hein. Bande de...

Morphine !

Ça y est, je sens plus rien, ils se sont enfin bougé le cul ces empaffés en blouse. Non, c'est pas ça. Aha, oui, je sais, je crève, putain. Alors c'est comme ça que ça finit, mince, j'ai envie d'aller pisser, pas le temps : faut que je meure. Même pas un dernier shoot.

Je crève enfin.

Yvan, putain, t'aurais pu faire ça bien... On se verra en enfer.

Derrière l'écran

PUF : DN
Prénom : Mon bagage !
Âge : 24 ans
Un peu plus de vous : Grand fan d'écriture et de RP, je vagabonde depuis quelques années déjà sur les forums. Je dois avouer que je ne m'étais plus inscrit sur l'un d'entre eux depuis un bout de temps ; c'est dire l'honneur que je vous fait ! Héhé. Comment ? Non, mon péché c'est pas l'orgueil !
Comment as-tu découvert le forum ? : Un top-site.
Des impressions, un mot ? : Prometteur, et puis la simplicité mêlée de bon goût a toujours eu sur moi un certain effet.
Code du règlement :

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

MessageSujet: Re: Tanja Šimić   Mer 2 Mar 2016 - 13:38

Bienvenu à toi sur le fow :3
J'adore ton vava, elle est trop classe ^^
Courage pour ta prez, je vois qu'elle est sur la bonne voie de la fin xD

Bisous. S.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Asmodée Bellannie
Citoyen actif
Citoyen actif
avatar

MessageSujet: Re: Tanja Šimić   Mer 2 Mar 2016 - 20:59

Plop !

Bienvenue en notre compagnie !! En espérant que ton séjour en notre compagnie soit long et plein de petits bébés tout moches belles choses !

Et... ... ... Bah rien. What a Face
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

MessageSujet: Re: Tanja Šimić   Jeu 3 Mar 2016 - 9:03

Écriture extrêmement plaisante à lire, j'ai assez hâte de voir la suite.

Bienvenue Tanja !


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

MessageSujet: Re: Tanja Šimić   Lun 7 Mar 2016 - 14:07

Merci à vous !
J'ai eu un w-e compliqué ; l'acédie à son état le plus pur, tout ça, tout ça... Du coup j'essaye de mettre un coup de bourre en espérant finir ma fiche pour demain. :)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

MessageSujet: Re: Tanja Šimić   Mar 15 Mar 2016 - 22:30

Fiche à archiver/supprimer.
Je m'excuse de vous faire faux bond, je n'arrive pas à trouver le souffle de ma plume sur cette thématique pourtant intéressante. Peut-être aussi ai-je mal choisi mon personnage mais je crains ne pas trouver plus d'inspiration cette semaine que la précédente.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé



MessageSujet: Re: Tanja Šimić   

Revenir en haut Aller en bas
 
Tanja Šimić
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
P A N D E M O N I U M :: Palais de Satan :: Registre des identités :: Fiches refusées-